[Review] Crawler arctique #42038-B

[Review]

Messagepar Cypr-21 » 27 Mar 2015 11:25

Image

Ce #42038-B suit son modèle principal dans le thème de l'exploration polaire. Facile me direz-vous, puisque le contenu de la boite s'y prête bien :)
Le modèle est composé de 2 véhicules : le crawler, et sa remorque ; le tout monté sur chenilles !

Image

Contrairement aux modèles verts souffrant tous d'un je-ne-sais-quoi à la conception qui fait qu'ils sont plus ou moins ratés, les modèles orange en sont l'exact opposé, les modèles secondaires ne dérogeant pas à la règle. Ce crawler en fait donc partie et possède une identité qui lui est propre, et c'est gratifiant quand on sait qu'il s'agit d'un modèle B. La répartition des couleurs est judicieuse, avec une carrosserie orange, une cabine et des chenilles noires, et un châssis gris.

Image
Image

Il possède une ligne de pick-up avec divers arceaux, une antenne (qui à la décroche facile), des feux (les feux avants :loveyes: ), un carénage complet mais qui n'est pas surchargé, etc. En soit, c'est très bien exécuté, et les seules choses qu'on pourra lui reprocher sont les 2-3 pins bleus qui dépassent ici et là. Rien de dramatique.
Les formes triangulaires des chenilles s'accordent bien avec le reste du crawler, pas de courbes, et un côté mastoc omniprésent : on sent bien qu'on est en présence d'un véhicule prêt à en découdre avec le climat féroce de la banquise !

Image

Au niveau de la "remorque", je suis plus partagé : on sent que le designer a voulu intégrer masse de fonctions, au détriment du design. Cela dit, une remorque ce n’est pas fait pour être beau. Elle est donc composée de diverses couleurs, noir, blanc, orange, gris, bleu, tan, etc. On repère une antenne faite avec les éléments de la cuve du modèle principal, ce qui est plutôt bien pensé.

Image

Image

Au niveau des fonctions, c’est très simple, mais ça reste dans la veine du modèle :
Pour le faire avancer, il vous faudra pousser le modèle sur une surface accrocheuse, sans quoi vous aurez l’impression de drifter. La direction se fait par la HOG, et là je peux reprendre les propos d’Anio, le constat étant le même :

Un axe descend verticalement, et débouche sur un renvoi d'angle fait de 2 engrenages 12t simple bevel. Après un axe articulé par un cardan dans l'articulation à boule, un autre 12t travaille avec une crémaillère. Avec un rayon de braquage de plus d'un mètre, cette direction est, disons-le, exécrable. Déjà, sur un revêtement lisse, les chenilles patinent et il est illusoire d'essayer de faire braquer l'engin. Mais même sur un revêtement rugueux, le constat est amer. Les trains avant braquent peu, chaque train de chenilles repose au sol sur plus de 10 cm, et l'empattement du véhicule n'est pas négligeable. A cela s'ajoute les chenilles qui ont de l'adhérence pour un mouvement d'avant en arrière, mais finalement peu de grip dans le sens latéral. Bref, tout semble concourir à ce que le véhicule aille exclusivement tout droit. Pour prendre des virages, il faudra donc presque à chaque fois faire une manœuvre. De surcroit, une HOG en 20t aurait rendu la molette de direction plus facile à tourner. En fait, le seul (minuscule) point positif dans cette direction réside dans le fait que le véhicule exécute un petit mouvement de roulis quand il braque d'un côté à l'autre. Plutôt stylé, ce mouvement s'explique par la structure oblique de l'essieu.

Les suspensions sont basées sur le même principe que le crawler #9398 avec des essieux flottants 5 points. Elles sont diablement efficaces et contribuent au fun du modèle.

Image

Image

La boite de vitesse n’est intelligemment pas réutilisée, les deux autres fonctions du crawler pouvant aisément s’en passer :
Un treuil actionné par l’axle joiner noir derrière la cabine, et retenu par 2 8t dont une sur pin à friction.
Un bras permettant de modifier la portée du treuil selon ce que le véhicule remorque. Il est mis en mouvement par un mini LA, lui-même actionné par une petite manivelle. Les mouvements se font tout seul, c’est un excellent choix.

Enfin, au niveau des ouvrants, seule la porte de la benne s’ouvre.

Image

Sur la remorque, la chenille va beaucoup mieux que sur le crawler, et pour cause, il n’y a pas de barbotins qui s’intègrent dans les crans des chenilles, mais des 20T qui roulent sur le côté plat des maillons. Elle vient s’accrocher sur l’essieu arrière du crawler et suit plus ou moins bien ce dernier.

Image

Un mini LA, un système de bielles avec point de rebroussement et 3 pignons 16t sur friction permettent de contrôler les différentes articulations du bras. Le radar est monté sur la mini turntable et peut donc tourner librement et s’ouvrir/fermer à sa guise. Notons que lorsque l'on déploie la première section du bras, deux béquilles sortent en même temps afin de stabiliser la remorque, c'est appréciable :)

[youtube]oSML7n7J6kk[/youtube]

En résumé, un excellent modèle secondaire, qui sort des sentiers battus. Il souffre du même problème de direction que le modèle principal mais on ne lui en tiendra pas rigueur. L’inventaire est intelligemment réutilisé.
Avatar de l’utilisateur
Cypr-21
Membre
 
Âge: 25
Messages: 47
Localisation: Pontarlier

Messagepar valentin » 27 Mar 2015 15:27

Belle review. Je suis d'accord avec toi, le tout terrain est vraiment beau le côté arctique se ressent très bien, le seul point qui me plait moins c'est la remorque. Je trouve que des liftarms coudés pour faire comme des ski seraient mieux passés que la seule chenille au centre qui ne fait vraiment pas stable.
Collectionneur de LEGO Technic

Ma Collection Chaine Youtube Avec toutes les vidéos de mes reviews
Avatar de l’utilisateur
valentin
Membre
 
Âge: 22
Messages: 2112

Messagepar arachnid » 27 Mar 2015 17:29

Superbe review, merci.
Ce pickup est bin sympa,
tu n'as pas essayé de mettre des roues à la place des chenilles ?
arachnid
Membre
 
Messages: 92


Retourner vers Les Reviews rédigées par les membres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités