[Review] #9397 : Le grumier

[Review]

Messagepar valentin » 02 Juil 2014 16:51

Modèle : 9397
Année : 2012
Nombre de pièces : 1308
Difficulté : Moyen
Note : 4/5
Notice ici

Image

DESIGN

Le design de ce grumier n'est pas sans rappeler le remorqueur #8285 sortit six ans plus tôt, un camion américain trois essieux, avec un châssis rouge et une partie avant noir.
A l'avant la calandre est bien faite avec des grilles grises, des feux de routes, des clignotants, une brique round 1*1 argentée représentant le logo de la marque de camion. En dessous on trouve le pare-chocs muni d'une poutre 3L blanche et d'un stickers pour faire office de plaque d'immatriculation. Le capot est réalisé avec des poutres 11L et des panels ce qui rend le capot plus fin à l'avant qu'au niveau de la cabine quand on le regarde du dessus. On peut également apercevoir le moteur et le petit ventilateur au travers du capot.

Image

Les gardes boues sont bien réalisés grâce à des poutres coudées noires et les petits filtres à airs habillent bien l'arrière du capot. Juste derrière se trouve la cabine pourvue d'à peine deux sièges et un volant et c'est tout. Sur le toit de la cabine on trouve trois feux de signalement oranges et deux klaxons, sur les côtés on trouve des rétroviseurs et des marchepieds qui jouent également le rôle de support pour les change-over catch des BV. A l'arrière de la cabine on a deux cheminées réalisées avec des briques round 2*2 et des connecteurs gris sur le dessus.

ImageImage

Derrière la cabine on a le boitier à piles, certes peu camouflé mais tout de même bien intégré. Juste en dessous on peut voir les stabilisateurs jaunes avec des stickers pour simuler des bandes d'avertissement réfléchissantes.

Image

Vient ensuite la partie grumier du camion avec la grue et le porte grume. La grue jaune est bien faite, elle est large à sa base est s'affine au fur et a mesure que l'on s'approche de la pince. Cette dernière est également bien faite grâce à la mini-turntable qui permet une rotation tout en restant assez discrète.

Image

En dessous de la grue on trouve les réservoirs à carburant réalisés avec deux panels chacun. A l'arrière on trouve le porte grume réalisé grâce à trois ridelles faites de grandes poutres coudées. En dessous on trouve les deux essieux arrière, on regrettera que les roues ne soient pas jumelées et que les passages de roues ne soient pas mieux fait puisque seules les extrémités sont là.

Image

Enfin à l'arrière on un pare-choc assez sommaire réalisé simplement avec une poutre 15L grise agrémentée de feux stop et même pas de clignotants, mais tout de même des stickers sur les gardes boue.

Image

FONCTIONS

Commençons par les pseudo-fonctions, on a donc le capot qui peut s'ouvrir mais celui-ci ne possède pas de butée une fois ouvert et touche donc le sol, dommage puisque ce défaut était déjà présent sur le #8285 et aurait dû être évité. On a également les portières qui peuvent s'ouvrir.

Image

Passons ensuite aux fonctions classiques, on a donc la direction qui se manipule depuis la molette au dessus de la cabine, un axe descend alors dans le châssis et un renvoi knob-knob permet de diriger le mouvement vers l'avant et c'est ensuite une 12t qui agit sur la crémaillère pour braquer les roues.
En ce qui concerne le moteur factice, un L4, il est entraîné par l'essieu central le différentiel entraine une 20t noire puis un axe entraîne une 16t au dessous du moteur, on a ensuite trois 16t dont une folle sur l'axe de la direction pour remonter le mouvement de 6 tenons jusqu'au vilebrequin du moteur. On trouve également un petit ventilateur de l'autre côté du moteur. On regrettera que l'essieu arrière ne soit pas moteur d'autant plus que pour une fois ce n'était vraiment pas grand-chose à modifier contrairement au #8258.

Image

On arrive donc aux fonctions un peu moins communes.
Commençons par les fonctions motorisées, le moteur se cache derrière le réservoir gauche et entraine la BV de gauche via un engrenage 12t/20t, la seconde BV (celle de droite) est reliée à la première via cinq 16t dont trois folles.
Pour actionner les stabilisateurs, il faut pousser le levier de droite vers l'avant. Le driving ring rend alors la roue folle solidaire de l'axe via un driving ring extension puis le mouvement est décalé de quatre tenons vers le centre du châssis via deux 16t folles puis remonté de deux tenons via une 16t. Ensuite une vsf vient engrener une 24t clutch afin d'assurer d'une part l'irréversibilité et d'autre part d'éviter que le moteur ne cale. Le mouvement est alors distribué de part et d'autre du camion et de chaque côté un renvoi clutch-clutch permet de mettre en rotation des poutres +OO+ qui vont abaisser les stabilisateurs. Une fois baissés, les stabilisateurs font bien leur travail mais ils ne parviennent toutefois pas à soulever le grumier à cause du clutch.

ImageImage

Passons à la rotation du bras. On pousse cette fois le levier de droite vers l'arrière, le driving ring rend alors la roue folle avant solidaire de l'axe. Celle-ci engrène une 16t qui va transmettre le mouvement vers l'arrière, là un renvoi 20t/12t décale le mouvement vers la droite, on ensuite une première réduction vsf/24t clutch puis un renvoi 8t/24t-turntable. La vsf rend donc tout mouvement impossible même lorsque le moteur n'est plus relié à cette fonction. En revanche l'utilisation d'un clutch n'était ici pas nécessaire puisque la rotation de la grue n'a pas de fin de course. Le rapport final est donc de 1:101 en partant de la BV ce qui donne 1:168 avec la réduction entre le moteur et la BV.

ImageImage

Pour actionner la première articulation, il faut déployer le vérin mécanique. Pour cela il faut pousser le levier gauche ver l'avant, une roue folle est alors solidaire de l'axe, le mouvement est alors décalé de 4 tenons vers le centre via deux 16t dont une folle. Le mouvement est ensuite amené juste sous la turntable et un renvoi 12t simple bevel/12t permet de diriger le mouvement vers le haut, un axe traverse la turntable et transmet finalement le mouvement au vérin via un ultime cardan pour que le vérin puisse pivoter.

ImageImage

Enfin la dernière fonction motorisée, la deuxième articulation du bras actionnée par le mini vérin mécanique. On pousse pour cela le levier gauche vers l'arrière, la 16t folle avant est alors solidaire de l'axe de la BV et transmet le mouvement à une 16t. Un axe amène le mouvement au niveau de la turntable. Comme un premier axe passe déjà par la turntable il faut utiliser une petite combinaison qui n'est désormais plus une révolution, c'est-à-dire utiliser une 16t folle, un driving ring et une autre 16t folle pour passer autour du premier axe. Après un renvoi d'angle 12t simple bevel/12t dans le châssis une 16t transmet le mouvement à la combinaison précédemment décrite. On se retrouve donc au dessus de la turntable, le mouvement est alors décalé vers l'arrière de la grue par une 16t, un axe amène décale alors le mouvement deux tenons plus haut, un engrenage 16t/16t décale alors encore une fois le mouvement deux tenons vers l'arrière. Un axe mène le mouvement jusqu'en haut de la première partie du bras où l'on trouve un renvoi 12t simple bevel/20t simple bevel folle/12t simple bevel pour passer la première articulation puis on actionne enfin le mini vérin via un dernier cardan.

ImageImageImageImage

Les mouvements du bras sont fluides mais le fait de ne pas avoir de clutch rend les fins de course assez brutales, dommage.

Il reste ensuite deux fonctions à étudier au niveau de la pince.
La première est la rotation de la pince via la molette grise, en la tournant on actionne la 12t de l'autre côté qui engrène la mini-turntable 28t. Il faut donc 2.3 tours de molette pour faire un tour avec la pince.
La seconde est la fermeture de la pince, il faut actionner la seconde molette grise qui entraine une vsf qui s'engrène avec une 8t. Pour que les deux parties de la pince restent bien symétriques on a deux 16t sur les axes maintenant les bras des pinces.

ImageImageImage

VIDEO



CONCLUSION

Malgré quelques petits points négatifs ce set reste tout de même très intéressant aussi bien pour le montage que pour les fonctions qu'il comporte. Sans oublier qu'il contient quelques pièces intéressantes comme le mini-vérin ou la mini-turntable. La motorisation est bien choisie notamment pour le déploiement du vérin mécanique. Ce modèle reste donc un bon investissement.
Collectionneur de LEGO Technic

Ma Collection Chaine Youtube Avec toutes les vidéos de mes reviews
Avatar de l’utilisateur
valentin
Membre
 
Âge: 22
Messages: 2112

Messagepar ChrisBT » 02 Juil 2014 22:03

Perso en difficulté je ne n'aurai pas mis difficile...
Avatar de l’utilisateur
ChrisBT
Administrateur
 
Messages: 5843
Localisation: La Rochelle

Messagepar valentin » 02 Juil 2014 22:56

Oui j'ai hésité entre moyen et difficile et puis je me suis dit qu'avec les BV et le passage de la turntable il méritait peut-être un difficile mais c'est vrai que vu que j'ai mis moyen pour le #9398 et pour le #9396, c'est vrai qu'il ne vaut qu'un moyen.
Je change donc la difficulté. Merci Chris.
Collectionneur de LEGO Technic

Ma Collection Chaine Youtube Avec toutes les vidéos de mes reviews
Avatar de l’utilisateur
valentin
Membre
 
Âge: 22
Messages: 2112

Messagepar ChrisBT » 04 Juil 2014 20:39

Par rapport à la pelle #8043 celui ci est moyennement difficile...
Avatar de l’utilisateur
ChrisBT
Administrateur
 
Messages: 5843
Localisation: La Rochelle


Retourner vers Les Reviews rédigées par les membres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités