[Review] #8285 : La dépanneuse remorqueuse

[Review]

Messagepar valentin » 02 Juil 2014 16:35

Modèle : 8285
Année : 2006
Nombre de pièces : 1877
Difficulté : Moyenne
Note : 4/5
Notice ici

Image

DESIGN

Dès le premier coup d'œil il ne fait aucun doute que cette dépanneuse remorqueuse américaine en impose. Le design général donne un aspect très robuste à ce camion et c'est bien ce que l'on attend d'un remorqueur, de plus les couleurs noir et rouge accentuent encore un peu cet effet

Image

Commençons par décrire l'avant du camion, la calandre faite avec des grilles chromées rend bien, à côté les feux de route réalisé avec des briques translucides 2*1*1/2 sont bien intégrés aux garde-boue. En dessous le pare-choc gris est bien fait, ni trop haut, ni trop bas, et possède feux de position et clignotant de chaque côté ainsi qu'une plaque d'immatriculation faite d'un stickers en son centre. On notera aussi la présence d'un petit brick-round 1*1 chromée sur le haut de la calandre représentant le logo de la marque du camion, c'est bien d'y avoir pensé.

Image

Le capot en lui-même est également réussi, il est fait de 4 poutre 15L sur le dessus, laissant entre-apercevoir le moteur 6 cylindres et le ventilateur, et d'un panel habillé de stickers de chaque côté. Les gardes boues sont montés directement sur le capot et sont fait de deux tubes flexibles chacun. Malgré le fait que certains camions américains aient des gardes boues assez haut on pourrait tout de même reprocher à ceux du modèle LEGO d'être un peu trop haut étant donné qu'il ne possède pas de suspensions. Juste avant la cabine on a droit à un gros filtre à air de chaque côté du capot, ça vient encore ajouter un peu de détails.

Image

On passe ensuite à la cabine, cette dernière est assez vide avec seulement deux sièges, bleus évidemment, un volant et une planche de bord avec un stickers. On pourra se consoler avec les détails présents tout autour de la cabine : pour accéder à la cabine on trouve des marchepieds avec une marche agrémentée d'un sticker effet "plaque chromée" ainsi que des portières décorées d'un sticker, de chaque côté de la cabine on trouve de grands rétroviseurs et des antennes radio. Sur le dessus on a le classique pare-soleil, 3 feux d'avertissement et deux klaxons. Juste à côté on a droit aux énormes cheminées typiques des camions américains et juste en dessous de magnifiques réservoirs à carburants rouges avec des bouts chromés.

ImageImageImage

Sur la partie arrière du camion on trouve principalement la flèche télescopique et la barre de remorquage mais on peut quand-même espérer quelques détails. On a en effet droit à une énorme rampe de gyrophare, des roues jumelées sur les deux essieux et des feux stops et des clignotants à l'arrière. La flèche et la barre de remorquage sont toute deux rouge ce qui vient donner de la couleur à ce modèle et faire le rappel avec les réservoirs. les stabilisateurs eux sont gris foncé mais des stickers rajoutent de la couleur.

Image

Enfin tout à l'arrière on a des feux stop en bas et en haut ainsi que des clignotants, les stabilisateurs eux sont gris foncé mais des stickers rajoutent de la couleur et les font ressortir. On notera aussi que l'on a à nouveau le petit brick-round 1*1 chromé juste au dessus du ressort progressif.

Image



FONCTIONS

Commençons par les fonctions accessoires :
_Le capot et les portières peuvent s'ouvrir

Image

_Les portes à l'arrière s'ouvrent pour laisser place aux manettes de commande de la dépanneuse.

ImageImage

Passons ensuite aux fonctions plus intéressantes. On a évidemment droit à la classique direction par crémaillère. On la manie depuis la molette noire située juste au dessus de la cabine (très discrète au passage), de là un axe descend entre les deux sièges afin que deux 12t en renvoi d'angle dirigent le mouvement vers l'avant et c'est enfin une 8t qui permet à la crémaillère de se déplacer braquant ainsi les roues. Le rayon de braquage est assez moyen avec 55cm mais vu la longueur du camion c'est plutôt réaliste. Le V6 factice est lui entraîné par l'essieu du milieu. Le côté 24t du différentiel transmet le mouvement à une première 12t qui s'engrène de suite avec une seconde 12t pour former un renvoi d'angle et c'est ensuite un axe 32L qui transmet le mouvement jusqu'à l'avant de camion. Là trois 16t dont une folle remontent le mouvement de quatre tenons jusqu'au vilebrequin du moteur. Le ventilateur est entraîné sur le même axe que le moteur. Le rapport final est donc de 2:1 ce qui est correct mais on regrettera tout de même que le second essieu arrière ne soit pas moteur.

Image

Passons donc aux stabilisateurs. La molette qui les actionne est située juste derrière celle de la direction, un axe descend alors dans le châssis et on a vsf/24t/12t, la vis sans fin assurant l'irréversibilité du système, et c'est encore un axe 32L qui amène le mouvement à l'arrière. On a alors un renvoi 12t/12t, un axe transversale entre alors en rotation entraînant avec lui les poutres 3L +O+ de chaque côté qui font à leur tour descendre les stabilisateurs. Avec une réduction de 1:12 il faudrait alors entre 3 et 4 tours pour déployer les stabilisateurs mais à cause de la torsion de l'axe de 32L il en faut en réalité quelques uns de plus. On arrive tout de même à décoller légèrement le dernier essieu.

ImageImageImage

Ensuite pour lever ou abaisser la flèche il faut actionner la molette de droite sur la partie gauche du camion. En renvoi 12t/12t dirige alors le mouvement vers le bas et une vsf engrène une 24t afin d'avoir un phénomène d'irréversibilité et des poutres 4L +OO+ lèvent alors une poutre 15L qui lève à son tour la flèche. La réduction finale est de 24:1 ce qui permet une bonne précision et un maniement assez souple mais nécessite tout de même 11.5 tours de molette pour atteindre le point de rebroussement.

ImageImage

On passe ensuite au treuil. Pour l'actionner il faut cette fois tourner la molette de gauche sur le même côté du camion. On a alors un engrenage 12t/20t puis directement le tambour du treuil sur cet axe. Le système comporte également un système d'anti-retour pour le câble. Il s'agit en fait d'un pin 3/2 fixé sur un connecteur qui vient appuyer sur la 20t grâce à cette pièce en caoutchouc. Le déroulement du câble se fait sans soucis particulier grâce au crochet métallique assez lourd.

Image

Pour télescoper la flèche il faut utiliser la seule molette du côté droit du camion. On à alors un premier renvoi 12t/12t pour avoir un axe vertical puis un renvoi constitué de trois 12t pour passer l'articulation de la flèche. En bout de flèche on a un dernier renvoi 12t/12t puis la 8t agit sur les crémaillères de la partie télescopique.

Image

On passe donc enfin aux fonctions de la barre de remorquage. D'abord pour lever ou baisser l'ensemble de la barre de remorquage on utilise le vérin pneumatique. Il faut donc sélectionner la montée ou la descente via le sélecteur pneumatique situé à côté de la molette de télescopage du côté droit du camion et pomper.
Pour baisser la partie grise il suffit alors de pousser sur le levier jaune ce qui va faire sortir le ressort progressif de sa position comprimée. Pour relever cette partie il faut y aller à la main.

ImageImageImageImageImage

Pour finir un petit mot sur le système de remorquage puisque, vous l'aurez sans doute remarqué, le modèle présenté ne possède pas le panier initialement prévu par la notice. En effet j'ai effectué la modification suivante car le panier qui équipait le camion était entièrement fixe et ne permettait donc pas de prendre un virage avec un véhicule à remorquer, celui-ci s'échappait évidemment du panier. Voilà donc une photo du système initial.

Image

VIDEO



CONCLUSION

Pour conclure je dirais que ce modèle est bien réussi au niveau du design, peut-être un peu moins côté mécanique. Certes toutes les fonctions fonctionnent bien mais certaines choses sont assez surprenantes, par exemple faire un système mécanique pour lever la flèche alors que le pneumatique est déjà à disposition pour la barre de remorquage, le fait qu'il n'y ait pas de butée pour le capot lorsqu'il est ouvert ce qui fait qu'il touche le sol, mais le plus embêtant c'est le fait que LEGO n'ait pas penser a un système pour que le véhicule tractée ne soit pas éjecté du panier au premier virage, surtout que ça ne parait pas compliqué de modifier cela que ce soit avec le système présenté ici ou avec un autre plus semblable à celui de l'original.
Notez aussi qu'il existe plusieurs versions du modèle notamment une version possédant les 6 jantes externes chromées ainsi que le haut des cheminées également chromées.
Collectionneur de LEGO Technic

Ma Collection Chaine Youtube Avec toutes les vidéos de mes reviews
Avatar de l’utilisateur
valentin
Membre
 
Âge: 22
Messages: 2112

Retourner vers Les Reviews rédigées par les membres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités