[Review] #8258 : Le camion grue

[Review]

Messagepar valentin » 24 Juin 2013 18:56

Référence : 8258
Année : 2009
Nombre de pièces : 1877
Difficulté : difficile
Note: 5/5
Notice : ici

Image

DESIGN

Le design de ce camion est très soigné et agressif, l'impression de puissance est très présente. Ce camion s'inspire d'un 8*4 de chantier européen pouvant accueillir une remorque à l'arrière. Les couleurs sont bien choisies, du rouge pour la carrosserie avec des touches de noir et de blanc et du jaune pour la grue et les stabilisateurs.

Image

La face avant est très agressive avec une calandre laissant paraître quelques engrenages et le ventilateur, un pare-brise très bas, deux petites grilles juste en dessous et un nombre de feux important. Les stickers ajoute un plus non négligeable. Le déflecteur sur le toit habille un peu le haut de la cabine. Les portières ne peuvent malheureusement pas s'ouvrir et la cabine est très pauvre, seulement 2 sièges et le volant avec un petit sticker sur la planche de bord avec le nom du designer.

Image Image

Les passages de roue avant sont bien réalisés, avec les stabilisateurs pour les séparer. Au dessus on a le boitier à piles, dissimulé entre les panneaux 5*11. Juste derrière les roues avant on a les commandes cachées par des panneaux 5*11, c'est bien vu, ça pourrait représenter des caissons de rangement pour le matériel. Au dessus on a la grue principalement constituée de jaune et de gris, pour bien la séparer du reste du camion et rappeler le domaine du BTP. Derrière elle on trouve une petite rampe et la sellette pour y ajouter une remorque. Les passages de roue arrière sont bien réalisés également et à l'arrière on trouve à nouveau des stabilisateurs. C'est dommage que les roues arrière ne soient pas jumelées comme sur la plupart des camions de ce type.

Image

Le bras en lui-même est constitué de 4 parties, une première fixe et imposante, puis une première articulation, une seconde articulation et une partie télescopique. Au niveau des articulations les bouts d'axes qui dépassent sont assez visibles et auraient mérités un peu plus d'attention mais ce n'est pas franchement dérangeant.

Image

La face arrière est moins détaillée que le reste, à peine une rampe de feux, une plaque d'immatriculation aurait rempli un peu le centre, dommage.

Image

Au final ce set est plein de détails, des gyrophares, des klaxons, des feux sur le toit, des clignotants à l'avant et à l'arrière, des feux de route, des feux de brouillard dans le pare-choc, une rampe de phares au niveau de la calandre, des feux stop et des feux de recul, une plaque d'immatriculation à l'avant, des rétroviseurs, des marchepieds et une cheminée.


FONCTIONS

Niveau fonction on est bien servi avec ce #8258, on a une direction, un moteur factice, les fonctions de la grue et les stabilisateurs.

Commençons par les fonctions usuelles. La direction s'actionne par la molette située entre les deux gyrophares et agit sur les deux essieux avant. Un axe descend dans le châssis puis un renvoi knob/knob transmet le mouvement à un axe longitudinal. A l'avant on a directement une 12t sur la crémaillère et à l'arrière afin que cet essieu braque moins que le premier on a d'abord une réduction 20t/12t avant d'avoir une 12t sur la crémaillère.

Le moteur factice est un V8 actionné par le troisième essieu. Le différentiel actionne une 20t qui va transmettre le mouvement à un axe filant vers l'avant du véhicule, là trois 16t remonte le mouvement de 4 tenons pour finalement actionner le moteur. Sur le même axe est présent un ventilateur pour refroidir cet imposant moteur. Le rapport final est de 5:7. On aurait apprécié d'avoir les deux essieux arrière moteurs mais le moteur XL rend l'intégration d'un différentiel sur le dernier essieu impossible.

Image

La cabine peut se basculer pour admirer le moteur, elle est retenue par un système de bielle l'empêchant ainsi de toucher le sol.

Image

On passe ensuite aux fonctions motorisées à savoir celles du bras et des stabilisateurs. Le switch est situé derrière le panneau 5*11 côté droit.
Le moteur XL entraine pour cela 2 BV dotées de 2 fonctions chacune. En partant du moteur le mouvement est d'abord décalé de deux tenons par deux 16t, on a ensuite un renvoi 12t/12t réalisé avec les supports de vérins mécaniques, le mouvement est alors transmis aux deux BV par l'intermédiaire de cinq 16t dont 2 roues folles situées sous le châssis. On peut alors choisir la fonction que l'on désir.

ImageImage Image

Avant de manipuler le bras il faut déployer les stabilisateurs. Il faut pour cela baisser le levier de la BV arrière. Le driving-ring rend alors la 16t folle solidaire de l'axe de la BV. Celle-ci entraine une autre 16t puis un renvoi 12t/12t renvoi le mouvement du côté opposé puis 8t/clutch-vsf/8t afin d'assurer l'irréversibilité et d'empêcher le moteur de forcer en fin de course. Un axe file alors vers l'arrière et l'avant du véhicule pour atteindre les stabilisateurs, là une cascade de 16t à l'avant comme à l'arrière permettent d'atteindre les stabilisateur au bon endroit, c'est-à-dire au niveau du milieu du camion. Une 12t permet alors de sortir les stabilisateurs en entrainant deux crémaillères, une en haut et une en bas, ainsi un stab sort d'un côté et l'autre de l'autre. Du coup les liftarms ne sont pas à la même hauteur mais cela est rattrapé plus tard en inversant le sens des pièces en T. Le rapport final est de 24:1. Les stabilisateurs sont donc dehors mais il faut encore abaisser chaque stab indépendamment avec les 12t présentes sur chacun. Les stabilisateurs ne permettent pas de soulever le camion, d'une part parce-que les stab arrières n'ont pas de point de rebroussement et d'autre part parce-que les liftarms se plient avant de le lever.

Image Image

On peut ensuite déployer le bras. Il faut commencer par déployer la première partie, pour cela on va lever le levier de la BV avant, le driving-ring rend alors la 16t du bas solidaire de l'axe. Cette 16t folle entraine la suite d'engrenage 16t folle/16t-12t/20t, on a ensuite un axe qui traverse la turntable pour entrainer le premier vérin mécanique. Rapport final 5:3.

Image

On peut ensuite déployer la seconde partie du bras. Il faut pousser le levier de la BV avant vers le bas. La 16t folle entraine ensuite deux autres 16t folles. Pour passer à travers la turntable déjà occupée par l'autre fonction du bras, le designer à coupler roue folle driving-ring et driving-ring extension pour laisser passer l'autre axe au milieu sans interagir avec lui. Une fois de l'autre côté de la turntable une 16t folle et trois 16t décalent le mouvement puis un cardan transmet le mouvement à un axe qui monte le long de la partie fixe. On a ensuite un renvoi 12t/12t, toujours dans un support de vérin mécanique, qui transmet le mouvement à une 16t. Celle-ci entraine une 16t folle, située sur le point d'articulation, qui le retransmet à une autre 16t. Le mouvement est renvoyé de l'autre côté pour une réduction 8t/clutch puis un dernier renvoi d'angle 12t/12t entraine enfin le vérin mécanique. Le moteur peine un peu à lever cette partie mais la vitesse est encore satisfaisante étant donné tous les engrenages en jeu. Rapport final 3:1.

Image

Le repliement de cette partie est néanmoins un peu bricolé, en effet le vérin mécanique ne suffit à replier la partie entièrement mais celle-ci appuie contre un liftarm 9l et fini de se replier quand on replie la première partie.

Image

La dernière fonction motorisée est la rotation de la grue. Il faut lever le levier de la BV arrière. Le driving-ring entraine un driving-ring extension qui entraine à son tour la 16t folle. On a ensuite une suite d'engrenage 16t folle/16t-12t/12t-vsf/8t-8t/clutch-8t/24t/turntable. Rapport final 168:1.

Image

Il reste alors 2 fonctions non motorisées qui sont le télescopage de la dernière partie du bras et le treuil sur cette même partie. Le treuil est doté d'un cliquet empêchant le crochet de s'abaisser sous le poids quand on relâche la molette.

Image Image Image

VIDEO



CONCLUSION

Ce modèle est donc très intéressant pour sa construction, sa jouabilité, son design et évidement ses pièces. Il est important de noter que c'est la première fois que LEGO utilise le système du driving-ring pour passer deux axes dans la turntable et que c'est le modèle possédant le plus d'engrenage à cette date avec 90 engrenages mais ça ne saurait durer avec l'arrivée de la grue mobile #42009.
Collectionneur de LEGO Technic

Ma Collection Chaine Youtube Avec toutes les vidéos de mes reviews
Avatar de l’utilisateur
valentin
Membre
 
Âge: 22
Messages: 2112

Messagepar Mario » 26 Juin 2013 09:31

Tiens ... Ça me rappelle d'excellent moment de montage et de jeu avec ce modèle emblématique de la gamme Technic.
C'est clairement un de mes modèles préférés si ce n'est mon préféré. J'aime tout dans ce set, son design, ses fonctions et encore pleins d'autres trucs ...

D'ailleurs en parlant de ce set savez-vous à combien d'exemplaires à t'il été vendu ? Et est-ce la meilleur vente que LEGO a fait sur toute gamme la Technic ? :humm:
| Mon Brickshelf | Mon YouTube | Mon Flickr |

« Le meilleur moyen de tenir sa parole est de ne jamais la donner »
Avatar de l’utilisateur
Mario
Membre
 
Âge: 18
Messages: 1490
Localisation: Beaune

Messagepar valentin » 26 Juin 2013 12:34

Je ne sais pas du tout si c'est quelque chose que LEGO dévoile, ça m'étonnerais même.
Collectionneur de LEGO Technic

Ma Collection Chaine Youtube Avec toutes les vidéos de mes reviews
Avatar de l’utilisateur
valentin
Membre
 
Âge: 22
Messages: 2112

Messagepar EGtechnic » 26 Juin 2013 12:42

Très belle review pour un set emblématique qui est sûrement mon préféré après le 9398.
Avatar de l’utilisateur
EGtechnic
Membre
 
Âge: 18
Messages: 743
Localisation: Louviers, près d'Evreux, Eure (27)

Messagepar carl » 26 Juin 2013 13:52

Ahhhh... Le 8258, le modèle que j'ai le plus modder et, surtout, mon 3ème set Lego Technic après le minibuld et le kart vert... Que des bon souvenirs avec ce set.
D'ailleurs, il me semble que j'en suis rendus à une vingtaine de pages avec le topic du/des mods effectué avec lui :marteau: .
Le Royal sur LEGO Idea, soutenez si vous l'avez aimé !

"L'Homme fonce droit dans le mur mais même s'il le sais, ça ne va pas l'empêcher de se cogner la tête dessus pour essayer de passer."

"Provoque ta chance, ne l'attends pas mais n'oublie pas de la saisir quand elle arrivera"
Avatar de l’utilisateur
carl
Membre
 
Âge: 20
Messages: 1441
Localisation: St Cyr des Gâts

Messagepar valentin » 11 Juil 2013 19:33

Vidéo ajoutée.
Collectionneur de LEGO Technic

Ma Collection Chaine Youtube Avec toutes les vidéos de mes reviews
Avatar de l’utilisateur
valentin
Membre
 
Âge: 22
Messages: 2112


Retourner vers Les Reviews rédigées par les membres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités